ELECTIONS DEPARTEMENTALES : LA CHARTE DES 10 ENGAGEMENTS POUR MIEUX VIVRE ENSEMBLE

Synthèse des réponses reçues et des engagements publics

Nous avons adressé à l'ensemble des partis politiques, têtes de liste, une demande de réengagement vis-à-vis de la charte que nous avions signée avec le Département des Pyrénées Orientales, représenté par Mesdames Hermeline Malherbe et Ségolène Neuville et adoptée à l'unanimité des élu·e·s de tous partis politiques y siégeant.

Vous trouverez les réponses, dans l'ordre de réception, après le rappel de son contenu.

Afin de simplifier la lecture, nous avons décidé de vous communiquer les réponses par liste regroupant pour certaines plusieurs partis politiques.


Réponse de Madame Ségolène Neuville au titre de première secrétaire du Parti Socialiste :

"Monsieur le Président,

En tant que première secrétaire fédérale du Parti Socialiste des Pyrénées Orientales, je vous confirme que le parti socialiste et ses candidat.e.s s’engagent à respecter cette charte destinée à lutter contre toutes les formes de discriminations liées aux LGBT+ phobies, et au suivi de son application.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de es

salutations les plus sincères.

Ségolène Neuville

Fédération catalane du Parti Socialiste


Cet engagement est réaffirmé, par écrit sur la brochure distribuée par les candidats page 6 ainsi que sur le site

www.mondepartementencommun.fr

dans la rubrique " Un département Citoyen"


Bonjour,

Au nom du PCF 66 et de ses candidat.e.s aux élections départementales, je vous confirme que nous soutenons la charte "10 engagements pour mieux vivre dans notre département". Les élu.e.s communistes s'étaient déjà prononcé.e.s en faveur de cette charte lorsqu'elle a été voté par l'assemblée départementale en novembre 2020. Vous trouverez d'ailleurs en pièce jointe l'intervention d'Edith Pugnet faite au nom du groupe communiste lors de cette session publique. Les futur.e.s élu.e.s communistes seront vigilant.e.s à ce que l'application de la charte soit effective.

Bien cordialement,

David Arabia, pour le PCF66

Chers amis de LGBT+66,

EELV Pays Catalan réaffirme bien sûr son engagement à cette charte.

Nos candidats la défendront durant les prochaines élections départementales, et la mettront en œuvre s'ils sont élus.

Bien amicalement

N.Berjoan

secrétaire départemental de EELV Pays Catalan

Monsieur le Président, Dans votre courrier en date du 16 avril 2021, vous avez sollicité toutes les structures politiques du Département, afin que ces dernières réaffirment/affirment leur engagement en matière de lutte contre toutes les formes de discriminations liées aux LGBT-phobies. La France est l’un des rares pays européens à disposer d’une structure dédiée à la lutte contre la haine et les discriminations anti LGBT+. Le Plan national d’actions pour l’égalité, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+ 2020-2023, présenté, le 14 octobre 2020, par Elisabeth MORENO, ministre déléguée, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, repose sur quatre axes : la reconnaissance des droits des personnes LGBT+ ; le renforcement de leur accès aux droits ; la lutte contre la haine anti-LGBT+ et l’amélioration de la vie quotidienne des personnes LGBT+. Dans un contexte où le Gouvernement renforce la lutte contre ces phénomènes en appelant à la vigilance et à la mobilisation de toute la société, nous réaffirmons notre engagement à vos côtés. Cordialement, Frédérique LIS Référente départementale LaRem66


N'ayant pas reçu de réponses directes de la liste départementale, nous vous communiquons la réponse reçue pas le NPA :

Bonjour,

Le NPA 66 (Catalogne nord) ne participe pas cette année aux élections départementales. Par contre, nous participons aux élections régionales au sein de la liste unitaire "Occitanie populaire" aux côtés de La France insoumise (LFI) et de la Gauche démocratique et sociale (GDS).

La tête de liste départementale en est Josie Boucher. (Vous pouvez la joindre directement par mail josie.boucher66@****.fr).

Fidèle à nos traditions de combat contre toutes les oppressions et discriminations, nous nous engageons à porter au sein de la campagne électorale des régionales également les revendications et luttes contre toute forme de LGBT-phobie, en défense des personnes LGBT+.

Voici l'ensemble des réponses reçues à ce-jour.

Un cas à part qui nous surprend :

Pour la liste menée par Les Républicains, nous notons que, malgré un vote favorable de Monsieur Jean SOL le 6 Novembre 2020, ni lui, ni aucun de ses colistièr·e·s ou partenaires, n'ont cru devoir répondre à notre appel.



Avant le 18 juin prochain, nous vous ferons part des réponses reçues par les candidat·e·s à l'élection régionale















Posts récents

Voir tout